Site Overlay
Comment rédiger un bon article (S.E.O. Friendly)

Et si on parlait blog ? Étape 4, rédiger un bon article.

Nous avons bien préparé le terrain pour lancer la création de notre blog. Il est temps de passer à l’étape suivante. Nous allons écrire notre premier article.

Je suis de celles qui pensent qu’il est bon de préparer quelques articles avant de mettre le blog en ligne. Vous aurez un peu de contenu pour « meubler », pour faire un peu de pub sur les réseaux sociaux. Ça permettra aussi aux lecteurs de rentrer réellement dans votre univers. Ils seront plus en enclin à s’abonner à votre blog.
Je ne vous dis pas d’en écrire 40 à l’avance. Mais 4 ou 5, c’est déjà pas mal. Un premier où vous présenteriez le blog, vous, vos envies, vos attentes. Vous donneriez la direction que le blog prendra… Et puis 3 ou 4 articles. Si vous parlez de mode, de beauté, de voyage et de coiffure par exemple, l’idéal (à mes yeux) serait de faire un article de chaque catégorie.

Quand j’ai lancé mon premier blog, j’ai poussé le truc encore plus loin. J’ai réussi à gagner trois semaines de travail. Avant le lancement du blog, j’ai écrit cinq articles que j’ai publié à l’ouverture. Mais j’en ai écrit six de plus. J’avais donc deux articles par semaine à publier. Ça m’a laissé trois semaines pour faire la pub de mon blog, faire des « teasers », trouver des idées pour les articles futurs et les rédiger. Et trois semaines, je vous assure que ce n’était pas de trop!

Bien évidement, c’est un conseil. Vous faites ce que vous voulez 😉

La rédaction d’un article.

Écrire un article, en soit, ce n’est pas si compliqué. Mais écrire un article complet et intéressant, c’est autre chose.
Vous avez un sujet ? Parfait. Vous maîtrisez le sujet ? Non ? Alors vous allez devoir faire des recherches. N’oubliez pas de noter vos sources. Il est indispensable de citer vos sources. Déjà parce qu’une personne a pris le temps d’écrire ce que vous avez lu pour trouver l’information, c’est du travail. On ne peut pas s’attribuer le travail des autres 😉 Et puis, petit bonus, vous assiérez votre crédibilité auprès des lecteurs.

Je suis actuellement en pleine écriture d’articles pour le site de l’agence. Alors je vais en écrire un avec vous. Donc, mon sujet… Mince… Alors là… Euh… Bon aucune idée. Heureusement que j’en ai plusieurs d’avance.
Si vous avez une panne d’inspiration, inutile de vous mettre la pression. Si vous vous forcez, premièrement, vous aurez énormément de mal à écrire et deuxièmement, votre article risque d’être de mauvaise qualité. Alors, il vaut mieux prendre le temps de retrouver l’inspiration et de trouver un bon sujet. D’où l’avantage d’avoir quelques articles d’avance sous le coude. Si vous bloquez pendant quelques jours, voire semaines… Vous aurez quand même du contenu à publier 😉

Ne jamais se forcer à écrire

Du coup, je ne vais pas me forcer à écrire. Donc, vous avez votre sujet, vous avez fait vos recherches et bien noté vos sources pour les citer. Vous pouvez commencer à rédiger votre article. Là encore, c’est vous qui choisissez la méthode. Pour ma part, je les écris quasiment toujours sur papier avant. On ne sait jamais, si mon ordi plante et que je perds mon brouillon… Je relis ensuite mon article et corrige au maximum mes tournures de phrases étranges, mes fautes d’orthographe etc… Ensuite, je le tape sur ordinateur sur l’appli « Bloc-notes ». Pourquoi cette application ? Ça fait 6 ans que j’ai un blog… J’ai conservé absolument tous mes articles. Imaginez la quantité que j’en ai ! Il me faut des fichiers le moins lourd possible. Le format des fichiers de cette application est super léger. 😉

Il vous faudra sûrement des images pour illustrer vos propos. Alors soit, vous avez un appareil photo qui fait de bonnes photos, soit vous avez un smartphone qui fait de bonnes photos… Oui, il vous faut des photos de bonne qualité. Le visuel c’est très important. Si votre visuel est dégueux, personne ne viendra lire votre article. N’oubliez pas que ce sont vos photos que les gens voient en premier. Si vous n’avez pas la possibilité de faire de belles photos, vous pouvez en trouver gratuitement sur de nombreuses bibliothèques en ligne. Et même si rien ne vos y oblige, citez l’auteur de la photo.

Rendons à César ce qui est à César 😉

Si vous utilisez vos propres photos, vous pouvez utiliser un logiciel de retouche photo comme Photoshop ou en gratuit, Photofiltre, pour marquer votre photo (y mettre votre nom).

Exemple de photo marquée avec le nom du blog ou du créateur

Bon, vous avez votre texte et vos photos. Il va falloir faire une relecture et une correction. Vérifier qu’il ne manque pas de mots ou qu’il n’y en a pas trop. Et pour la correction, il existe énormément de sites qui proposent des services de correction gratuits. J’utilise Scribens. Il est gratuit jusqu’à un certain nombre de mots. Je lui fais corriger mon article en plusieurs morceaux et le tour est joué. Il laisse passer quelques petites choses, me demande de corriger des trucs qui n’ont pas besoin mais dans l’ensemble, il est quand même bien.

On passe ensuite à a structure de l’article. Que vous soyez sur WordPress, Blogger, Wix… Vous voulez être lu, on est d’accord ! Le facteur commun de tous les sites du monde, c’est … alors ??? Les moteurs de recherches ! Bien joué ! Pour être le mieux placé dans les résultats, on doit travailler sur ce qu’on appelle le référencement. (Un article est en préparation sur le site de mon agence web « Rhéaliss Digital » sur le référencement). Il va donc falloir travailler sur la structure de notre article, les mots clé, les titres, intertitres, la taille des paragraphes.

À quoi ça sert ?

Pour faire simple et vraiment rapidement, on appelle ça le S.E.O., le référencement naturel. Le moteur de recherches va analyser votre article. S’il est mal structuré, le robot ne va pas comprendre votre article et donc ne le mettra pas dans ses résultats. Si vous n’avez pas de mots clé, pareil, le robot ne saura pas de quoi vous parlez. Donc le jour où je chercherais un article sur, je ne sais pas moi, les meilleurs restos au Guatemala, même si votre article est le meilleur du web, si vous n’avez pas mis les bons mots clés ou pas de mots clé du tout, personne ne verra jamais votre article.

Les extensions wordpress.

Il existe plusieurs extensions avec des formules gratuites qui vous permettent de travailler quelques points sur votre référencement naturel.
Certainement un des plus connus, Yoast SEO. Cette extension (appelée aussi « Plugin ») vous permet de travailler sur le référencement de vos articles mais aussi de votre site entier. Vous pouvez aussi lier vos comptes sur les réseaux sociaux avec votre blog.
Vous avez aussi l’extension « All In One SEO Pack », « The SEO Framework », « SEOPress », « Rank Math » et beaucoup d’autres…

Les solutions pour les autres plateformes.

En ce qui concerne les autres plateformes, il n’existe pas de plugin à installer mais des outils sont disponibles sur internet. Pour un site sous Blogger, vous pouvez tester le site « Blogapps.fr ».
Mais malheureusement, il faudra travailler le référencement naturel seul, sans aide, dans guide. Mais pas de panique ! Je vous donnerai quelques astuces dans le prochain article.

Bon notre article est écrit et corrigé, nos images sont prêtes. Il nous reste la mise en page. N’essayez pas de faire des articles sur plusieurs colonnes avec des fonds de couleur pour tel ou tel paragraphe… Alors oui, ça pourrait rendre bien visuellement mais n’oubliez pas que si le visiteur a des difficultés à lire, il partira et ne reviendra jamais. Alors préférez une mise en page sobre, simple pour un confort de lecture.

Je pense que cet article est assez déjà, je vous laisse écrire le vôtre. On se retrouve très vite pour parler du référencement.

 

Si vous avez loupez les  articles précédents, je vous remets les liens 😉

Comment démarrer son blog.

Étape 2, créer son Identité Visuelle.

Étape 3, choisir sa plateforme de blog.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :

Bienvenue sur Le Petit Monde de Kay. En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer